Bilan sanitaire de la ville d’Oussouye

Journée riche en émotions à Oussouye.

Nous avons croisés les jeunes saint louisiens et quel changement !
Quel travail de Corinne et des éducateurs port saint louisiens mais aussi des familles ici. Ces derniers jours, ils ont changé, gagnant en maturité. Ils sont très fiers et reconnaissants pour cette expérience ! Comme quoi, peu importe où l’on est né et ce que l’on a vécu, on choisit toujours qui on devient ..

Il leur appartient maintenant de continuer sur ce  même chemin et écrire leur histoire. Après les avoir croisés, je suis persuadée que grâce à tout ce travail en amont par l’équipe de Port Saint Louis et ce qu’ils vivent ici, ils vont faire les bons choix et prendre la bonne route pour leur avenir.

En ce qui concerne notre équipée, les premiers jours ont été productifs. Hier, nous avons visité les 150 habitants du village d’Oussouye lors d’un bilan de santé (réalisation de dextro, prise de tension , examen général et examen dentaire, prévention et dons de préservatifs ). Avec l’aide de quelques membres du village,  on a pu noter pour chacun d’eux les besoins en médicaments. On a également été aidé par Gildas Diedhiou, un jeune étudiant en 7 eme année de médecine qui a grandi dans ce village. A la suite de ces examens, nous avons été reçu par le roi

Aujourd’hui nous sommes allés visiter le dispensaire équipé d’une salle de consultation , urgences, maternité , centre d’ophtalmologie , pédiatrie , et centre dentaire. Nous avons pu acheter les médicaments nécessaires au gens du village grâce  aux dons réalisés par le secours populaire de Port Saint Louis.
Nous avons donné rendez vous au villageois ce mardi 12 décembre afin de leur distribuer les médicaments et leur expliquer comment les prendre. Nous avons bon espoir de pouvoir couvrir les prochains mois en besoins de médicaments grâce au stock de médicaments et la collaboration de Gildas sur le village.

Les gens sont très solidaires et souriants ici. Nous avons pu manger ensemble du riz et du poisson dans un même plat généreusement cuisiné par leur soins.

Tout se passe bien. Mardi après midi nous rejoindrons bignonia, le village où sont logés les jeunes saint louisiens

Voilà en un court résumé ce que l’on peut vivre ici.

 

Delphine, Elie et Yanni Safis

 

(photographies Gérard Rizzoto)

 

Laisser un commentaire